Review L’art du Tarot de Marseille

FICHE TECHNIQUE
Nom : L’art du Tarot de Marseille
Auteur : Isabelle Weiss
Editeur : Editions Larousse
Tradition : Tarot de Marseille type II
Emballage : Boîte carton solide / 33.3 x 17.8 x 4 cm
Jeu : 78 cartes / plastifiées, brillantes / 16.5 cm x 8.4 cm
Taille : MAXI !
Manuel : Livre de 112 pages en couleur
Endroit/Envers : Oui, le dos des cartes est réversible
Inversion 8/11 : Non
Univers : Médiéval / Renaissance
Utilisation : Prédiction , Développement personnel
alternative

Le matériel

Le matériel

Le coffret contient un livre de 112 pages en couleur et un jeu de cartes contenu dans une boîte de carton souple. Le matériel est de qualité, même la couverture du livre est en carton épais et robuste.

Ce qui surprend à l'ouverture du coffret est la grandeur hors norme des cartes. Personne ne demande à avoir des cartes aussi grandes. Sur l'image ci-contre, à titre de comparaison, vous verrez la carte LE MAT du Conver au format standard 12 cm x 6 cm. C'est d'autant plus étrange, car même si les cartes sont imprimées sur un carton épais et tout à fait correct, les cartes sont néanmoins trop flexibles en raison de leur grandeur. Il est très difficile de brasser les cartes dans la main, que cela soit dans le sens horizontal ou vertical. Il semble que seul le mélange des cartes à plat sur une table soit possible.

Vu que le coffret est à destination des débutants, une fois n'est pas coutume, pour cette review je me focaliserai davantage sur le livre d'apprentissage plutôt que sur le jeu de cartes lui-même (étant une copie conforme du Conver, il n'apporte aucune surprise ou nouveauté).

L'auteur Isabelle Weiss et L'illustratrice Clémence Daniel

Nous ne savons rien de l'auteure, ni son parcours, ni ses réalisations. Seule une bio d'une phrase (!) est disponible sur le site officiel de l'éditeur : "Férue d’ésotérisme, Isabelle Weiss pratique la tarologie depuis de nombreuses années. Elle est aussi l’auteure de S’initier au Tarot de Marseille". Je ne suis pas certain qu'être "féru d’ésotérisme" soit une qualité première pour la réalisation d'un tarot. J’évoquerais davantage la connaissance de la psychologie ou de l’histoire du tarot.

Concernant l'illustratrice Clémence Daniel, il est tout aussi difficile de trouver des informations. Elle a cependant un site web officiel où elle présente ses différents projets artistiques. A découvrir les présentations, on s’apercoit que c'est une artiste éclectique, ce qui est plutôt une qualité, mais qu'elle n'a mené qu'une seule création de tarot (à priori).

Je suis surpris que l'éditeur Larousse est fait un tel choix de collaborateurs. Bien sûr les inconnus ont droit à leur chance, et doivent pouvoir s'exprimer et transmettre. Mais créer un coffret d'apprentissage demandent de l'expérience, de la maturité, un véritable savoir-faire. Des qualités qui vont au delà de la simple curiosité intellectuelle, de la passion et de la volonté d’instruire.

La particularité du jeu

La taille des cartes

Le choix de la taille des cartes est donc très surprenant, elles atteignent 16.5 cm sur 8.4 cm ! A ce jour, dans ma collection de plusieurs dizaines de jeux de cartes, c'est le jeu le plus grand que je possède. La seule possibilité que j'ai trouvé pour mélanger les cartes efficacement est de les mélanger à plat sur une table. Le choix est très discutable, car tout tarologue apprécie de pouvoir brasser son jeu de cartes dans les mains. Et il n'y a naturellement aucune contrainte technique qui empêche de faire des cartes plus petites. Est-ce une volonté délibérée de l'équipe éditoriale de se démarquer de la concurrence, en imprimant ce qui semble être un des tarots les plus grand du marché ? En tout cas, cette taille n’est pas un avantage pour la pratique divinatoire. A la limite, les tarologues professionnels pourraient apprécier de posséder un jeu d'une telle grandeur, pour l'utiliser dans leurs stages et leurs ateliers. Ces cartes deux fois plus grandes que la normale, restent parfaitement visibles à quelques mètres de distance (utile quand on a devant soi un petit groupe d’élèves).

Le livre

L'introduction

L'introduction du livre est courte. Elle définit la composition du tarot. L'auteure donne aussi quelques indications pour déchiffrer les images. Sur ce point, elle focalise son attention exclusivement sur les couleurs. Ce qui est très curieux, car il y a aussi à dire sur la posture des personnages (debout, assis, monté), sur la direction des regards, sur la composition des images avec le carré terrestre (carré inférieur) et le carré céleste (carré supérieur). Bref, pourquoi passer 3 pages sur les couleurs, et ne pas dire un seul mot sur les autres caractéristiques discriminantes des images de l'Arcane Majeur ?

La présentation des cartes

La présentation des cartes

La présentation de l'Arcane Majeur est relativement brève pour chaque lame : Une seule page ! Si pour un livret d'accompagnement d'un tarot de créateur cela peut suffire, pour un coffret résolument axé sur l'apprentissage cela me paraît réellement insuffisant.

Ensuite pour chacune des cartes, donner une association avec un signe ou une planète astrologique, est-ce bien pertinent ? Cela demande au lecteur de connaître l'astrologie. Et pour un débutant acquéreur de ce genre de coffret, rien n'est moins sûr ! De même, deux autres attributs sont données pour chacune des cartes "Période de réalisation favorable" et "Temps de réalisation". Ces deux attributs sont plutôt inhabituels et semblent assez curieux à adresser à un débutant. Ils donnent une perspective prédictive à la carte, j'aurais préféré que l'auteure aborde davantage des attributs psychologiques, comme donner une liste de trait de caractères ou de freins psychologiques.

Les associations entre les arcanes majeurs

Un chapitre plutôt bienvenu, Isabelle Weiss consacre une page à chaque carte de l'Arcane Majeur et donne une série de mots-clés en association avec chacune des 21 autres triomphes. Les mots-clés fournis sont intéressants et font sens dans la majorité des cas.

L'Arcane Mineur

L'Arcane Mineur

L'auteure consacre quelques pages à l'Arcane Mineur. Ce n'est pas systématique qu'un livre d'apprentissage sur le Tarot de Marseille aborde la signification des cartes numérales et des figures. On peut donc féliciter l'auteure de son initiative, cependant le déséquilibre est flagrant entre les présentations de l'Arcane Majeur et Mineur. 67 pages sont consacrées à l'étude des 22 triomphes tandis que seulement 9 pages parlent des 56 arcanes mineurs. Dans n'importe quel livre d'apprentissage de l'école Rider-Waite-Smith, la même longueur est consacrée à chaque carte du jeu, qu'elle soit de l'Arcane Majeur ou Mineur.

Les explications sont donc très brèves pour chaque arcane mineur, avec une liste de mots-clés pour le sens positif et le sens négatif. Il est aussi surprenant de découvrir que les significations fournies sont celles du Tarot RWS. Ce n'est pas la première fois que je découvre que des créateurs de tarots de Marseille s'appuient sur l'autre tradition qu'est l'école du Tarot Rider-Waite-Smith. Une question s'impose alors : Pourquoi ne pas créer plutôt un coffret sur le Tarot Rider-Waite-Smith si c'est pour en reprendre les significations ?

Il existe une autre approche d'interprétation de l'Arcane Mineur que celle de A. Waite et P. Smith. L'avantage des lames de l'Arcane Mineur du Tarot de Marseille est leur caractère abstrait. Elles permettent l'utilisation de la numérologie (le symbolisme des 9 chiffres en particulier) et de la signification des 4 éléments astrologiques de manière beaucoup plus précise et factuelle (car non reliée à une image). Généralement les pratiquants du Tarot de Marseille utilisent ce jeu pour justement se démarquer du Rider-Waite-Smith, et non pas pour se baser sur lui.

Les tirages

Les tirages

L'auteure proposent 9 stratégies de tirage :

  • Tirage d'ambiance (1 carte)
  • Tirage sur l'année (12 cartes)
  • Tirage de la connaissance de soi (7 cartes)
  • Tirage question/réponse (en 3 cartes pour/contre/synthèse)
  • Tirage en croix (5 cartes - avec carte de synthèse en réduction théosophique)
  • Tirage du prénom (5 cartes - diagnostic de la personne)
  • Tirage des amoureux (8 cartes - tirage pertinent ? emplacements très génériques)
  • Tirage du travail (6 cartes - même ressenti que le précédent : emplacements très génériques)
  • Tirage du souhait (1 ou 2 cartes)
Isabelle Weiss propose pour chaque tirage, une version normale avec l'utilisation des seules 22 triomphes. Puis une version avancée avec l'usage de l'Arcane Mineur, un arcane mineur venant compléter chaque emplacement de la version normale. C'est plutôt bien vu.

Je regrette cependant qu'aucun exemple ne soit donné. Le rôle de chaque emplacement est donné seulement en quelques mots. Là encore, pour un coffret d'apprentissage, on aurait pu s'attendre à une pédagogie plus aboutie.

Le jeu de cartes

Le jeu respecte parfaitement le standard du Tarot de Marseille dans la forme du Conver. J'ai déjà évoqué plus haut la taille des cartes qui est hors-norme, et qui a du mal à se justifier. C'est d'autant plus dommage, que cela rend les cartes trop souples et flexibles malgré leur épaisseur correcte.

La tonalité des couleurs est suffisamment dense et conforme au standard. Cependant les visages sont plutôt blancs ce qui les rend livides, les yeux n'ont pas d'iris ce qui rend le regard intriguant. De nombreux traits ne sont pas finis ou manquent de précision. Tous ces aspects donnent le sentiment d'un travail inachevé et déshumanisé. Beaucoup d'acheteurs critiquent d'ailleurs principalement le jeu de cartes et non pas le livre.

GALERIE
Soyez libre de
télécharger la galerie complète

Mon avis sur L’art du Tarot de Marseille

L'introduction et la présentation de ce qu'est un tarot sont focalisés sur un aspect secondaire (les couleurs) alors que la composition symbolique des images, qui est primordiale, est passé sous silence. La présentation des lames de l'Arcane Majeur est brève - trop brève ? Ce sont là les deux remarques essentielles qui me font dire que le livre manque sérieusement de pédagogie. C'est d'autant plus regrettable que l'ouvrage fait 112 pages et en épaisseur ne fait que la moitié du coffret, l’espace vide est comblé par du carton ... On se demande pourquoi le livre n'est pas plus épais ? On est chez Larousse, on n'est pas chez un créateur éditant à compte d'auteur son propre livre, son propre tarot ...

Je déconseille ce coffret pour les débutants. Je recommanderais davantage les coffrets d’Emilie PORTE (review de son premier coffret ici, review de son 2ème coffret ici)

"Des cartes trop grandes" Tweet
TYPE D'UTILISATION
  • Prédiction
  • Développement personnel
POUR
  • Beau coffret et emballage
CONTRE
  • Des cartes trop grandes
  • Un livre pas assez approfondi
NOTES QUALITE MATERIEL
3
/5
Qualité
Emballage
3
/5
Qualité
cartes
1
/5
Note
Artistique
NOTES FACILITE INTERPRETATION
4
/5
Richesse
symbolisme
4
/5
Lisibilité
des cartes
5
/5
Niveau de
Structure
NOTES FACILITE USAGE
2
/5
Facilité
d'utilisation
1
/5
Accessible
aux enfants
2
/5
Intérêt pour
l'étude
NOTE GLOBALE
2.8 / 5
OU LE TROUVER ?

Commentaires