Review Le petit oracle victorien

FICHE TECHNIQUE
Nom : Le petit oracle victorien
Auteur : Eve Korrigan
Editeur : Editions CONTRE-DIRES
Tradition : Oracle
Emballage : Boîte carton solide / 11 x 9 x 4.5 cm
Jeu : 50 cartes / plastifiées, satinées / 10 cm x 4 cm
Taille : petite
Manuel : Livret de 30 pages en N&B
Endroit/Envers : Non, le dos des cartes n'est pas réversible
Inversion 8/11 : Non
Univers : Steampunk
Utilisation : Prédiction , Développement personnel , Guidance
alternative

Le matériel

Le matériel

Les 50 cartes et le petit guide sont livrés dans une boite surdimensionnée. Le contenu n'occupe que le tiers de la boîte. C'est une pratique chez certains éditeurs d'oracle de guidance, bien que je n'en connaissance pas la raison première, à part peut-être de séduire l'acheteur avec une boite au format traditionnel. Il est vrai qu'une boite adaptée à la taille des cartes rendrait celle-ci vraiment petite, sans doute moins plaisante pour l'acheteur, au détriment pourtant de l'avantage d'un jeu que l'on pourrait glisser dans la poche.

Les cartes du jeu sont petites avec une taille de 10x4 cm, mais ce n’est en rien un inconvénient. Le brassage des cartes n'est pas aisé, mais cela importe peu, en effet avec un oracle de guidance on pioche bien plus souvent une carte que l'on tire les cartes. Les cartes sont imprimées sur un carton plastifié suffisamment épais.

L'auteure Eve Korrigan

Eve Korrigan est l'auteure d'un blog en ligne Graine d'Eden depuis plusieurs années, où elle propose une série fournie de reviews sur les jeux divinatoires de tout type. Elle propose aussi de nombreux articles et cours sur l'apprentissage du tarot et des oracles, ainsi que quelques vidéos. Enfin, elle vend sur son site web ses 3 oracles, dont le petit oracle victorien objet de cette review. Ces créations sont aussi disponible à la vente sur les autres plateformes habituelles de vente en ligne.

Le livret

Le livret

Le livret est une bonne surprise. Il a rarement une valeur ajoutée dans les productions françaises de Tarot de Marseille ou d'oracles. Ici, j'ai apprécié la clarté de l'introduction sur l'art et la manière d'utiliser les cartes, simple et court, mais efficace.

Étonnamment, l'auteure délivre aussi une série de tirages (surprenant pour un oracle de guidance). Les tirages, appelé "étalements" (sans doute inspiré du terme anglais "spread"), sont au nombre de 6 dont voici la liste :

  • L'instant capture : Observer globalement une situation en 4 cartes
  • La locomotive : Comprendre les freins d’une situation en 2 cartes
  • La boussole : Faire un choix en 2 cartes
  • La boule de cristal : Lire l'évolution d'une situation en 3 cartes
  • Le bouquet : Faire un choix en 1 carte
  • L'encre et la plume : Créer une histoire en 2,3,4 cartes pour établir des liens entres les mots-clés
Les deux étalements "La boussole" et "Le bouquet" ont un objectif identique même si la manière de tirer est différente. Est-ce réellement nécessaire de proposer deux étalements alors ?

Par contre, j'ai apprécié le dernier étalement qui propose un exercice fort intéressant pour apprendre la signification des cartes et trouver une cohérence et un lien au cours d'un tirage.

La dernière section du livret établit une liste de mots-clés complémentaires pour chacune des cartes, renforçant la richesse symbolique de celles-ci. L'initiative est bienvenue pour les débutants.

Ce que j'aime

Des cartes réparties en catégories

Ce que j'aime

J'apprécie toujours qu'un jeu divinatoire soit structuré. Car un outil structuré permet de structurer aussi la pensée. Et en matière de divination, où l'imagination, les projections mentales peuvent constituer un piège, la structure d’un jeu permet d'encadrer et canaliser le flot de pensées et d'idées du lecteur.

Cependant le classement des cartes m'interpelle un peu dans ce jeu :

  • 4 cartes célestes
  • 27 cartes d'objets ou événements
  • 9 cartes de fleurs
  • 5 cartes de personnages
  • 5 cartes de célébrités
Si je n'ai rien à dire sur le choix des catégories qui vient de l'intention de l'auteure, je me serais peut-être attendu à une répartition des cartes plus homogène entre les catégories. Pourquoi 4 cartes célestes et non pas 5 comme pour les personnages ? Pourquoi 5 cartes de célébrités et non pas 9 comme pour les fleurs ? Cela m'amène à penser que structurer un jeu de cartes n'est pas une tâche si aisée.

Les cartes de célébrités

Les cartes de célébrités

Nous voyons rarement des personnages connus ou célèbres dans des jeux des cartes divinatoires. Il est vrai que la personnification d'une carte (jusqu'à ce qu'elle représente un individu en particulier) peut la rendre spécifique et limitée à tel point qu'elle devienne un frein à l'imagination et l'interprétation.

Cependant dans le cadre d'un oracle thématique, ce choix me paraît judicieux. Les personnalités retenues me paraissent totalement représentatives et emblématiques de l'époque victorienne. Leur présence dans le jeu font sens et lui donne du relief. On regrette même qu'il n'y ait que 5 célébrités. Et on se demande même pourquoi la Reine Victoria ne fait pas partie de ce jeu, puisqu'il est consacré l’époque de son règne.

Une carte OUI et une carte NON

Une carte OUI et une carte NON

Généralement je n'aime pas du tout répondre à une question fermée (oui ou non) et consulter le tarot dans ce sens. Lire un tarot c'est se donner des pistes de réflexions, envisager son avenir différemment, faire le point sur les possibilités qui s'offrent à nous. Cependant un oracle de guidance n'a pas l'objectif de nous faire réfléchir mais davantage de nous mettre dans l'action et de nous projeter dans la décision. Dans ce cadre, une carte OUI et une carte NON peuvent avoir leur place dans un oracle de guidance. Surtout qu'ici les deux réponses sont accompagnées de quelques mots qui mettent en perspective l'état d'esprit qui doit être adopté.

Dandy

Dandy

Il s'agit selon moi d'une des cartes les plus réussies du jeu. D'abord parce qu'elle s'inscrit totalement dans la thématique, et en second lieu parce que le texte de guidance est parfaitement en adéquation avec l'objet.

Le corset

Le corset

De même que pour la carte Dandy, le corset est d'époque et la guidance qui nous conseille de nous libérer de notre carcan qui nous empêche de respirer fait mouche !

La locomotive

La locomotive

J'aime l'association d'idées entre la locomotive et le dépassement de soi.

Tea time

Tea time

Même si un oracle de guidance se doit de nous mettre en mouvement. Il est plutôt bien vu qu'au contraire, parfois il faut s'arrêter pour mieux observer la situation ou s'aérer l'esprit.

Absinthe

Absinthe

Naturellement dans une optique de développement personnel ou simplement afin de préserver sa santé, la prise d'alcool ou de substance psychotropes peut être déconseillé. Mais qu'un oracle nous dise : "il ne faut pas boire", c'est un conseil plutôt basique et sans raffinement. Nous n'utilisons pas un oracle de guidance pour nous faire donner des leçons de morale ainsi. Cependant, il faut bien avouer que l'absinthe a été très populaire avant d'être interdite en France en 1915. Elle a sans doute sa place dans un jeu sur l'ère victorienne.

La lanterne magique

La lanterne magique

Il y a donc des conseils assez inhabituels dans ce jeu. C'est certainement dû au fait que l'auteure a essayé de tirer des leçons de vérité d'objets emblématiques de l'époque. Habituellement, nous entendons dans les oracles, qu'il faut mettre le passé derrière soi et faire peau neuve. Pour une fois nous lisons le contraire, à savoir, c'est dans son passé, ses souvenirs que nous pouvons trouver une source d'inspiration.

Ce que j'aime moins

Des cartes de pure divination

Ce que j'aime moins

Il y a une réelle ambiguïté dans l’usage de ce jeu. Ou disons que l'auteure a probablement conçu son oracle pour deux usages distincts. D'abord comme un oracle de guidance, comme elle l'indique dans la première phrase de son livret : "Les cartes te permettent de recevoir une guidance et peuvent aussi être un support de méditation". Sauf que la carte "Le coup de théâtre" n'est en rien une guidance, elle suscite même peu de réflexion, elle est surtout l'indication d'un événement extérieur. Il s'agit surtout d'une carte de divination. Et c'est peut-être le souhait de l'auteure : proposer son oracle pour les deux usages. Sauf que selon moi cela ne marche pas, si je veux avoir une guidance et que je tire cette carte. Que dois-je faire d'autre à part "me réjouir des coups du destin" ? Ce conseil ne m'avance guère.

Les cartes florales

Les cartes florales

J'ai toujours du mal avec les cartes de tarot ou d'oracles mettant en avant cristaux, animaux, végétaux. Certes ces éléments ont leur propre symbolique, mais souvent elle varie selon les cultures et n’a pas la richesse des situations sociales, des personnages humains ou encore d'objets manufacturés. Je suis donc perplexe à propos de la série des 9 cartes de fleurs. Mais c'est là un goût personnel. D'autres lecteurs pourront aimer leur présence. Cependant encore faut-il que leur guidance fasse sens.

En effet, sur la carte "Les Ronces". Nous lisons que "si tu es bloqué, rappelle-toi de ne jamais paniquer [...] trouve le meilleur chemin pour te libérer". Cela sonne comme une évidence moralisatrice qui n'est un conseil en aucune manière ! Il aurait mieux valu répondre à la question : comment trouver son chemin ? J'aurai préféré une guidance comme "Laisse ce qui est agrippé dans les ronces, libères-toi en te déshabillant !" ou encore "Les écorchures te blessent mais ne te tuent pas, ne te débats pas dans les ronces, tu entretiens la douleur, arraches-les plutôt !"

Le phonographe

Le phonographe

Même si les rouleaux de phonographes ont pu enregistrer autre chose que de la musique comme des discours, des dialogues. Il n'empêche pas moins que ces instruments diffusaient principalement de la musique. Aussi le texte "écoute avis et conseils" à travers un phonographe me laisse un brin perplexe.

L'enfant

L'enfant

L'enfant, l'enfance ou la peluche qui figure sur la carte me renvoie à des idées comme la pureté, l'innocence, la candeur, l'émerveillement, la spontanéité. Cependant l'auteure parle de tendresse et d'indulgence, ce qui tient pour moi davantage de la figure parentale et non celle de l'enfant. Dans le livret, elle ajoute le mot-clé "les blessures profondes", là aussi je n'adhère pas. Peut-être que dans un oracle à la thématique "dark", "déviant", "gothique", je pourrais me faire à l'idée que l'enfance puisse être synonyme "de blessures profondes". Mais dans un oracle à l'ambiance plutôt steampunk, cela me semble inapproprié.

Les connaissances

Les connaissances

"Va en quête de ta vérité" conclue la carte. Là encore la guidance me semble maladroite. Si on tire un oracle de guidance, c'est que nous sommes justement en quête de vérité, pas besoin de nous le rappeler. Un oracle devrait par sa guidance répondre à la question : comment trouver sa vérité ?

Le souverain

Le souverain

La dichotomie proposée par cette carte me semble étrange. En effet, je lis "partage tes richesses" et j'aurais en retour "pièces, monnaie ou autres présents". Mais ne s'agit-il pas plutôt de vendre ses richesses, son temps et son talent pour obtenir de l'argent ? Le partage est le don, l'échange, la générosité, et n'attend en rien un quelconque retour (selon mes valeurs). Bref, ici on nous conseille en substance de travailler (talent et temps contre argent). Ce conseil est-il pertinent pour un oracle ? De plus quel rapport avec le souverain ? qui lui parle davantage de gestion, pouvoir, richesse, politique, etc.

GALERIE
Soyez libre de
télécharger la galerie complète

Mon avis sur Le petit oracle victorien

"Le petit oracle victorien" est la dernière création de Eve Korrigan, et sur le plan graphique et artistique c'est certainement le plus beau et le plus réussi. Ce jeu possède deux qualités qui le différencie des autres. Il y a une illustration spécifique à chaque carte. Et dans les textes, les mots-clés sont écrits en gras.

Cependant sur le fond, c'est aussi le plus contrasté et le plus hétérogène des oracles de Eve. L'auteure a eu de très bonnes idées à propos de cet oracle, c'est indéniable. Cependant il semble qu'elle ait voulu faire de cet oracle de guidance, un jeu aussi utilisable pour la divination. Et je ne suis pas certain que sa tentative soit pleinement réussie.

Il y a dans ce jeu, des cartes qui ne proposent pas à proprement parler des conseils pour cheminer. Et je trouve cela dommage vu l'usage premier du jeu. Personnellement, je préfère la précédente création de Eve, le petit oracle de la création (ma review ici) qui est certes moins beau, avec un graphisme moins abouti, mais qui est plus cohérent et plus constant dans le contenu des cartes.

"Entre Guidance et Divination" Tweet
TYPE D'UTILISATION
  • Prédiction
  • Développement personnel
  • Guidance
POUR
  • Très beau graphisme
CONTRE
  • Jeu dispersé entre Guidance et Divination
NOTES QUALITE MATERIEL
3
/5
Qualité
Emballage
3
/5
Qualité
cartes
5
/5
Note
Artistique
NOTES FACILITE INTERPRETATION
2
/5
Richesse
symbolisme
5
/5
Lisibilité
des cartes
2
/5
Niveau de
Structure
NOTES FACILITE USAGE
5
/5
Facilité
d'utilisation
3
/5
Accessible
aux enfants
2
/5
Intérêt pour
l'étude
NOTE GLOBALE
3.3 / 5
OU LE TROUVER ?

Commentaires