Review Lire le Tarot avec le Rider-Waite

L'auteur

L'auteur

Emmanuelle IGER est titulaire d'un Master de Lettres et d'un autre en Philosophie. Bilangue, elle a étudié le tarot à partir de la tradition anglo-saxonne, c'est à dire à partir du Tarot Rider-Waite-Smith. Aujourd'hui Emmanuelle IGER enseigne le Tarot à Pris et anime des stages. Elle est l'auteure d'au moins 3 livres :

  • "Lire le Tarot avec le Rider-Waite" est publié aux éditions Trajectoire (objet de cette revue).
  • "Mon Cahier Tarot", collection My life is beautiful chez Solar.
  • "Le Rider-Waite", collection ABC chez Grancher.

Le sommaire

Le sommaire
Le sommaire
Le sommaire

Partie 1 : Introduction

L'auteure prend le temps de présenter l'histoire du Tarot. L'effort doit être souligné, car bon nombre d'auteurs anglo-saxons écrivant sur le Tarot RWS n'étale pas sur l'histoire du jeu de cartes, et quand ils le font, sont souvent approximatifs dans les faits raportés ou et vérités édictées. Ici, Emmanuelle IGER fait un préstation plutôt complète et fidèle de la réalité. Sa présentation est appuyée par des sources connues et fiables comme les histoiriens reconnus que sont Michael DUMMET ou encore Thierry DEPAULIS.

L'auteure parle du Tarot narrant un chemin initiatique avec travers l'Arcane Majeur, mais malheureusement ne délivre pas sa propre compréhension et description de ce voyage initiatique.

Enfin concernant l'inversion des trimphes 8 (La Justice) et 11 (La Force) selon la tradition française et la tradition anglosaxone, l'auteur dit que cela ne change rien à la signification. J'entends ce qu'elle dit, en effet, la Force reste la Force et la Justice la Justice, mais que ces deux lames soient en position 8 ou 11, change néanmoins le chiffre sur la carte. Et pour un certain nombre de tarologues dont je fais partie, le numéro de la carte est source d'interprétation et de signification. Ceci dit le débat de l'inversion entre ces deux cartes, tout comme la numération de la carte du MAT, est un débat sans fin, où les pratiquants du Marseille d'un côté et du Rider-Waite-Smith de l'autre seront toujours en désaccord.

Partie 2 : Description des arcanes majeurs

Partie 2 : Description des arcanes majeurs

L'auteur consacre environ 5 pages à la description de chaque lame de l'Arcane Majeur. J'apprécie que l'auteur donne un sens aux symboles apparaissant sur les cartes, surtout pour le Rider-Waite-Smith qui contient plus de signes et de détails ésotériques. Là encore, je suis presque étonné de voir une auteure française faire mieux que les auteurs populaires anglosaxons, qui dans leurs livres s'arrêtent pas ou peu aux détails des cartes et à la raison de leur présence. Après l'explication générale de la cartes et de ses symboles, l'auteure ajoute les interprétations habituelles à l'endroit, à l'envers, une liste de mots clés, un paragraphe de conseil et un dernier paragraphe "En plus" qui met en relation la carte avec les autres triomphes.

Partie 3 : Description des arcanes mineurs

Partie 3 : Description des arcanes mineurs

En préambule de la présentation des arcanes mineurs, la tarologue décrit la signification des 4 Elements astrologiques, avec la convention habituelle (Terre:Concrêt,Corps / Feu:Désir / Air:Pensée / Eau:Emotion) mais qui n'est pas systématique surtout chez les pratiquants du Rider-Waite-Smith. En effet, les anglosaxons peuvent faire des associations plus larges ou variées avec les 4 Elements.

L'auteur poursuit par la description symbolique des nombres de 1 à 10. Elle ne s'appuie pas sur la tradition numérologique, car elle donne des significations qui en sont éloignées pour les chiffres 6,8,9,10. De toute évidence, elle tire ce symbolisme du Tarot lui-même, ce qui dans le contexte est compréhensible et légitime. De même, elle donne un sens général aux 4 types de cartes des Honneurs que sont les Valets (Pages), Cavaliers (Knights), Rois (Kings) et Reines (Queens). Elle donne un sens intéressant à ces cartes, car elle parle du Valet comme de l'enfant qui découvre, du Cavalier comme de l'adolescent qui met en pratique, de la Reine comme de l'adulte réceptif qui intègre et enfin du Roi comme de l'adulte actif qui agit.

Enfin l'auteure consacre 2 pages pour présenter chacun des arcanes mineurs. On peut y lire un paragraphe de présentation générale avec la mise en avant généralement de 3 mots clés. Suient un paragraphe sur les symboles de la carte et deux autres sur la signification à l'endroit / à l'envers.

Partie 4 : Méthode tirages

Partie 4 : Méthode tirages

Avant d'exposer ses propres méthodes de tirage, la tarologue fait le point sur la préparation du tirage lui-même. A juste titre, l'auteure insiste la viligance à apporter sur la formulation de la question de la posée. Ne pas hésiter à l'écrire, à la reformuler afin d'éviter les questions de pure prédiction, et mettant le consultant dans une position de spectateur.

Emmanuelle propose de tirer avec les arcanes mineurs et/ou majeurs selon les cas et la question posée. Elle évoque le choix de la carte du "Significateur" (représentant le consultant). Elle décrit une préparation au tirage provenant de la tradition anglosaxone, où il s'agit de retrouver la carte du "Significateur" parmi les 4 paquets de cartes qui ont été constituées. La thèmatique du tirage sera précisée grâce au paquet de cartes retenu.

Enfin la tarologue aborde des techniques pour mélanger les cartes, ou encore couper le jeu. Comment tirer les cartes, et surtout comment définir le nombre de cartes et d'emplacements. Elle propose deux méthodes pour intérpréter les cartes, soit par combinaison, soit par enseignement, appuyées par 2 exemples.

Concernant les tirages à proprement parler, Emmanuelle IGER s'attarde pour commencer sur des méthodes simples de 1 à 5 cartes. Elle évoque le tirage d'ambiance ou de guidance à 1 carte. Elle parle naturellement de la méthode rapide à 3 cartes. Elle donne plusieurs propositions d'emplacements prédéfinis pour le tirage à 3 cartes, elle ajoute même des pistes d'interprétations sans emplacement prédéfini en lisant une phrase, en dégageant un scénario ou en faisant une lecture grammaticale avec les 3 cartes tirées. Enfin quand on juge que le tirage à 3 cartes n'est pas assez approfondi, la tarologue propose un tirage en 5 cartes sans emplacements prédéfinis qui est donc souple et adaptable au contexte de la question. Elle s'appuie sur un exemple pour étayer son propos.

Ensuite l'auteure passe en revue les méthodes majeures de tirages, elle aborde les méthodes classiques comme le tirage "en croix" à 5 cartes ou le tirage de "la croix celtique" en 10 cartes. Elle décrit alors des tirages plus personels ou créatifs comme le tirage en fer de cheval en 7 cartes, de la grille en 8 cartes. Elle invite même à créer son propre tirage, en donnant une démarche à suivre et des astuces. Pour terminer, et aller plus loin, la tarologue donne une série d'exercices pour s'entraîner et répond aux questions fréquentes que l'on peut se poser lorsque l'on débute.

Mon avis sur Lire le Tarot avec le Rider-Waite

"Un bon livre d’apprentissage" Tweet
POUR
  • Etude comparée entre le Tarot de Marseille et le Rider-Waite-Smith
CONTRE
NOTES FACILITE LECTURE
4
/5
Pédagogie
4
/5
Mise en
Forme
3
/5
Complétude
NOTE GLOBALE
3.7 / 5

Commentaires