Review Oracle de Belline

FICHE TECHNIQUE
Nom : Oracle de Belline
Auteur : Edmond / Belline
Editeur : Grimaud
Tradition : Oracle
Emballage : Boîte cloche rigide / 10.5 x 6.5 x 3 cm
Jeu : 53 cartes / mattes, satinées / 9.7 cm x 6 cm
Taille : petit
Manuel : Livret de 16 pages en N&B
Endroit/Envers : Oui, le dos des cartes est réversible
Inversion 8/11 : Non
Univers : Egypte , Contemporain
Utilisation : Prédiction , Voyance
alternative

Le matériel

Le matériel

Le jeu, objet de cette revue, a été édité et imprimé en 1961. Depuis, d'autres éditions ont vu le jour chez le même éditeur Grimaud. Quelques soient les versions, le format des cartes reste le même, c'est à dire assez petit. Les dessins sont eux aussi identiques, réalisés de la main du Mage Edmond selon la légende.

A noter que depuis quelques années, des versions plus modernes de l'Oracle sont sorties sur le marché, notamment celui de Gabriel Sanchez aux éditions EXERGUE ou encore celui des editions Terre Divinatoire. Ces jeux proposent des graphismes renouvelés et au goût du jour.

Le jeu comporte 53 cartes au format traditionnel des cartes à jouer, ce qui permet une très bonne prise en main et un brassage aisé.

L'auteur

L'auteur
Mage Edmond

Marcel Forget, dit Belline, est un voyant du XXe siècle qui exerça de 1950 à 1980. D'après ses propres dires, un jour il se serait rendu chez une consultante qui déménageait, afin de récupérer des archives dont elle souhaitait se débarasser. Sur place, il aurait découvert des jeux de cartes et un manuscrit ayant pu appartenir à un locataire précédent, Jules Charles Ernest Billaudot, plus connu sous le nom de Mage Edmond (1829-1881), voyant du XIXe siècle.

Toujours selon Belline, ces cartes auraient été dessinées entre 1845 et 1865 et comportent un ensemble de symboles destiné à la divination. Le Mage Edmond aurait créé deux jeux divinatoires :

  • Un jeu de 53 cartes publié sous le nom de l’Oracle Belline en 1961 par Grimaud (objet de cette revue)
  • Un jeu de tarot copié sur le modèle du Marseille publié sous le nom "Le Grand Tarot Belline"

Le livret

Le livret

Le livret est en N&B. L'impression et la fabrication date d'une autre époque (1961). On a l'impression d'avoir une relique entre les mains tant le jeu sent le papier ancien.

Le contenu est court et bref. Les deux premières pages narrent la légende de la découverte du jeu, récit résumé ci-dessus. 4 pages sont ensuite réservées à la présentation de méthodes de tirage : La méthode Belline, la méthode des prénoms, la méthode du nombre cosmique, la méthode de la croix (tirage en croix classique). Ensuite, l'auteur délivre quelques conseils sur la pratique en 2 pages. Le reste du livret donne une courte signification en 3 lignes pour chaque carte du jeu.

La composition du jeu

L'oracle est un jeu de 53 cartes, fondé sur une structure "septénaire" (série de 7 cartes) inspiré de l'astrologique. En effet, le jeu est composé de 7 séries de 7 cartes chacune. Chaque série est associée à l'une des 7 planètes fondamentales de l'astrologie (le Soleil, la Lune, Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne). A ces 49 cartes s'ajoutent 4 cartes "neutres" (dissociées des 7 planètes) :

  • "La clef" représentant la destinée
  • "L'étoile de la femme" représentant la consultante ou une femme proche
  • "L'étoile de l'homme" représentant le consultant ou un homme proche
  • Une carte "bleue" sans nombre qui a un rôle de talisman et de protection
A noter que Edmond a signé les 4 première cartes du jeu : "la clef", "L'étoile de l'homme", "L'étoile de la femme", "La nativité" (son nom apparaît dans les images).

J'apprécie qu'un oracle puisse posséder une structure interne. Sachant que c'est loin d'être une habitude dans les jeux d'oracles, j'étudie plus volontiers ceux qui ont une organisation explicite. Que le créateur du jeu ait pris le temps et fait l'effort d'organiser son jeu est pour moi une preuve de sérieux de son travail. Je ne dis pas qu'un jeu structuré est plus "pertinent" qu'un jeu qui ne l'est pas. Mais il me semble que l'assimilation du jeu, son étude, sa mémorisation sont facilitées si les cartes sont arrangées par série, catégorie ou tout autre système d'organisation.

Les 7 planètes astrologiques

Les 7 séries de l'oracle de Belline se réfèrent aux 7 planètes astrologiques, dont vous trouverez ci-dessous les thèmes associés :

  • LE SOLEIL : Le Soleil est le centre de vie. Il est comme un noyau, une graine, un coeur nécessaire à la vie et au développement de l'homme. Il est le symbole de l'individualité, de la force de l'esprit. Astre essentiel à la vie, le soleil est aussi un signe de fertilité, d'énergie vitale, de rayonnement et de réalisation personnelle. Cependant par tous ces aspects omnipotents, le Soleil peut mener à l'auto-suffisance, la mégalomanie, le narcissisme voir l'autoritarisme.
  • LA LUNE : La Lune inspire les motivations secrètes et profondes de l'individu, elle est perçue comme un guide spirituel (à travers les nombreuses déesses associées à cet astre), comme un phare dans la nuit. La lune parle de réceptivité et renvoie au travail sur ses peurs enfouies, refoulées, ses phobies primitives, et tout ce qui touche à l'inconscient. Le cycle lunaire et ses différentes phases évoquent aussi le quotidien, nos humeurs changeantes et nos comportements face à la routine. Non structurée, l'énergie de la Lune peut devenir lunatique et amener l'individu vers l'angoisse, l’hyperémotivité.
  • MERCURE : La planète Mercure est associée à l'esprit. Elle nous parle de l'intellect et de la communication qui se manifestent dans les domaines de l'art, du travail, de la société. Mercure favorise la raison, la compréhension, l’apprentissage, la curiosité, l'adaptation, l'intégration sociale, les échanges. Etouffée, l'énergie de Mercure véhicule une intériorisation, des retards à l'apprentissage, des réserves à communiquer, ou amène des étourderies, des secrets ou conduit à une dévalorisation de soi-même.
  • VENUS : Vénus, associée à l'amour, représente la beauté et l'esthétisme. Elle nous parle de féminité, de la sensualité et de la séduction des femmes. Vénus stimule la volupté de ces femmes amantes, et dans un sens plus large, l'attraction et le magnétisme des individus. Cette planète évoque aussi la sensibilité et le ressenti envers ses émotions, la contemplation et l'Art. Vénus nous narre un monde harmonieux ou chacun fait preuve de sensibilité et d'amour envers les autres. Vénus rétrograde signifie que l'individu est moins démonstratif, il nourrit une introversion de l'affect, une inhibition de la créativité, un intérêt pour la beauté non matérielle ( = intérieure et abstraite).
  • MARS : La planète Mars représente le désir en action, elle véhicule une énergie masculine et dynamique empreinte de courage, de bravoure, voir guerrière. Avec Mars, l'individu nourrit un esprit d'entreprise et de conquête, il ambitionne à se surpasser. Son désir de vivre est porté par son profond instinct de survie, il s'affirme dans son individualité, n'hésite pas devant la confrontation et le conflit. Sa force est combative, impulsive, voir animale et sexuelle.
  • JUPITER : Jupiter est la planète de la sociabilité et de la spiritualité. Elle diffuse une énergie expansive qui permet à l'individu de développer son leadership, son charisme dans son environnement social. Grâce à Jupiter, se dotant d'une maturité, d'un humanisme, d'une spiritualité, l'individu gagne sa place, son influence dans la société. Il comprend mieux les limites de la société et ce qu'est la coopération mutuelle. Non canalisée, l'énergie de Jupiter entraîne une forme d’humilité, de repli amenant à un isolement, une difficulté à collaborer.
  • SATURNE : La planète Saturne apporte la sagesse entraînant une meilleure structuration et maîtrise. Saturne développe la logique, la concentration, la discipline, la patience et la stabilité permettant les actions constructives. Ainsi Saturne permet de trouver ses limites, de donner un sens et un cadre à son évolution. En cela, la planète est aussi la cause de nos peurs et craintes de l'avenir, de l'inconnu et des autres. Saturne rétrograde amène de l’impatience et un manque de maturité, une difficulté à trouver l'équilibre. L'individu peut devenir rigide, impassible, focalisé sur la maîtrise et le contrôle de soi.
La science de l'astrologie intègre aussi les 3 planètes restantes du système solaire : Uranus, Neptune et Pluton. Elles ne font pas partie du système établi par le mage Edmond, mais méritent qu'on les aborde aussi :
  • URANUS : Uranus est la planète de la révolution et de la liberté. Elle porte une énergie anarchique et radicale. La planète amène des changements soudains, imprévus, violents remettant en question nos convictions et nos fondements, afin de progresser dans notre évolution vers davantage d'indépendance et de libre arbitre. Uranus est donc la planète des idées visionnaires, des inspirations créatrices, des inventions et des découvertes modernes.
  • NEPTUNE : Neptune est la planète de l'intuition et de la communion. Neptune représente la sensibilité extrême des perceptions, l'imagination et le rêve, mais aussi le 6ème sens, la connexion à notre inconscient. La planète conduit alors l'individu vers une perception plus globale de son environnement, à développer le sens de la famille, de la collectivité et de la communauté. Neptune véhicule donc une énergie idéaliste, utopique mais aussi désintéressée, altruiste voir même romanesque. Non maîtrisée, cette énergie peut devenir confuse, illusoire, obsessionnelle, hystérique.
  • PLUTON : La planète Pluton représente le mystère, le mysticisme, la métamorphose. Pluton invite au travail souterrain, en profondeur dans son subconscient, jusque dans sa part d'ombre et d'obscurité. Cette percée dans les abîmes de son être mène à la régénération, la métamorphose de soi. La planète attise une énergie mystique, pleine de mystères et de troubles, éprouvant l'individu dans un processus d'introspection et de mutation. L'acceptation et le lâcher prise permettent à l'individu de renaître de ses cendres, de se débarrasser de son ombre, et de se retrouver unifié et transformé.

D'abord nous pourrions reprocher à l'auteur de ne pas avoir pris en compte l'ensemble des 10 objets célestes et astrologiques pour structurer et créer son oracle. Cependant il faut bien avouer que Uranus, Neptune et Pluton n'ont été découverts qu'en 1781, 1846 et 1930 respectivement. L'oracle aurait été conçu entre 1845 et 1865. Au moment la création de celui-ci, Pluton nous était encore inconnue, Uranus et Neptune ne faisaient pas partie de la tradition astrologique. D'ailleurs le nom des 7 jours de la semaine sont directement inspirés des 2 astres (Soleil et Lune) et des 5 planètes (Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne) connus depuis l'antiquité. Il me semble que le mage Edmond a puisé son inspiration dans l'astrologie antique, faisant abstraction de la découverte des nouvelles planètes.

Sur le plan strict de la structuration de son oracle, on peut tout de même remarquer qu'à l'intérieur des séries, il n'y aucune organisation entre les 7 cartes. Au sein de chaque série, le mage Edmond aurait pu attribuer un rôle précis à chaque carte, par exemple : une carte "lumineuse", une carte "obscure", une carte "rétrograde" (astrologiquement parlant), une carte "création", une carte "changement", une carte "canalisation", etc. Cette double structure (série + rôle) aurait certainement améliorée la cohésion de son jeu. Mais loin de moi la volonté de critiquer le travail de Edmond, car à l'époque, il est bien le seul et premier à avoir structurer un jeu d'oracle. Jean-Baptiste Alliette, dit Etteilla, mort 1791, s'était contenté de poser aléatoirement des mot-clés divinatoires sur des jeux de cartes et jeux de tarot pour en faire des oracles. Et Marie-Anne-Adélaïde Lenormand, généralement appelée Mademoiselle Lenormand, fit de même avec son célèbre jeu de 32 cartes passé à la postérité. Edmond peut donc passer pour un génie pour son époque. D'ailleurs il semble bien que de nos jours l'oracle de Belline soit bien plus populaire que le Lenormand, tandis que le tarot d'Eteilla est totalement oublié. Comme quoi, même pour de la pure prédiction, les voyants et le public semblent davantage s'y retrouver avec un oracle créé et organisé autour d'une tradition divinatoire éprouvée, qu'avec des oracles créés à l'emporte-pièce.

Les trois seuls véritables reproches que je peux faire à l'auteur sont :

  • Un déséquilibre net entre les planètes, soit perçues comme positive (Le Soleil), négatives (Mars, la Lune) ou neutre. J'aurais aimé que le Soleil ne soit pas que positif, ou que Mars ne soit pas si négatif.
  • De nombreuses incohérences entre la signification de la carte et la thématique de la planète à laquelle la carte est rattachée. Ci-dessous, j'examine dans le détail ce point avec le passage en revue des cartes.
  • Une référence très (trop !) présente à l'Egypte antique. Cependant il faut ramener cet aspect du jeu au contexte de l'époque. La campagne d'Egypte de Napoléon au début XIXème siècle avait fait connaître l'Egypte antique et tous ses mystères au grand public français et occidental. Puis à partir de 1821, Champollion avait commencer à déchiffrer les premiers hiéroglyphes égyptiens. A l'époque de la création de l'oracle (présumée entre 1845 et 1865), une véritable égyptomanie s'était emparée de la France.

Les cartes qui m'interpellent

17 - Maladie

Les cartes qui m'interpellent

Il n'y a pas de raison particulière pour que "la maladie" au sens très large du terme soit associée à la Lune. Le déclenchement d'une maladie qu'elle soit mentale ou physique n'est pas l'apanage d'une planète. Formulé autrement : une planète qui "rétrograde" peut amener à contracter toutes sortes de maux, de névroses y compris la maladie bien sûr, et ce n'est en rien spécifique à la Lune. De plus, la Lune et surtout son cycle mensuel sont souvent reliés à l'élément Eau et particulièrement à la fécondité et la fertilité des femmes (rien à voir donc avec la maladie). Il est dommage que parmi les 7 cartes de la Lune, aucune d'entre elles n'évoquent cet aspect.

19 - Argent

19 - Argent

Le thème de l'argent n'est que très indirectement relié Mercure. La planète influence les activités intellectuelles et l'art de la communication. Le commerce fait certainement parti de ces domaines inspirés par Mercure. Par conséquence la présence de l'argent se justifie car il est le support de toute transaction commerciale. Selon moi, nous avons donc ici un thème en périphérie de la sphère d'influence mercurienne. Ce choix est emblématique de l'état d'esprit du mage Edmond qui était de livrer un outil de prédiction et non pas psychologique. Et en matière de divination, les thèmes de l'amour et de l'argent sont particulièrement récurrents dans les consultations. Edmond devait donc bien intégrer "l'Argent" à un moment ou un autre dans ce jeu. Et il a choisi la série de Mercure dans cet optique.

28 - Famille

28 - Famille

Tout comme la carte précédente de l'argent, le concept de la famille est lui aussi relativement éloigné de l'influence de Vénus. La planète nous parle de la beauté en général, de féminité, de sensualité, et d'amour. Alors bien sûr nous pouvons imaginer que derrière l'amour, nous pouvons y rattacher d'autres sous-thèmes comme celui de la famille. Là encore on peut percevoir la volonté de Edmond de retenir un maximum de thèmes liés généralement à la divination, plutôt que de respecter au mieux les thématiques des planètes astrologiques.

36 - Pourparlers

36 - Pourparlers

La planète Mars est souvent associée à la guerre et aux conflits, même si c'est une vision plutôt arbitraire et négative du thème principal martien qui est : "le désir en action". On retrouve dans la série de Mars, les cartes "Despotisme", "Ennemis", "Méchanceté", "Feu" qui peuvent être en effet liées à l'influence de cette planète. Cependant si les pourparlers font penser bien évidemment à la guerre et aux combats, il n'empêche que cette carte nous parle davantage de négociation, de diplomatie, d'entente mutuelle. Et il me semble que ce sont des valeurs associées beaucoup plus à Mercure qu'à Mars.

40 - Beauté

40 - Beauté

Là j'avoue ne pas comprendre l'intention de l'auteur. La carte de la beauté (directement rattachée au thème de l'esthétisme voir à celui de l'amour) est placé en Jupiter, alors que la beauté est le thème principal de Vénus ... Qu'avait le mage Edmond en tête ?

46 - Infortune

46 - Infortune

Il y a dans le jeu de Belline, des cartes très positives mais aussi des cartes vraiment négatives, rendant l'oracle très polarisé. Sans doute la pure divination est d'autant facilitée (par des cartes radicales) au détriment d'une approche plus nuancée, plus psychologique. L'infortune, carte très négative, a du mal à trouver sa place dans la série saturnienne qui évoque les thématiques de la sagesse, la structuration et la maîtrise. Pour ma part, je placerais la carte de l'infortune dans la série du soleil, car cet astre nous parle de gloire, de réussite et de réalisation qui, dans un aspect rétrograde ou négatif, peut certainement amener à l'infortune. Mais le mage Edmond a très clairement décidé que la série du soleil était pleinement positive. L'infortune n'y avait donc pas sa place.

GALERIE
Soyez libre de
télécharger la galerie complète

Mon avis sur Oracle de Belline

L'oracle de Belline se présente avec un design plutôt old-fashion. Même la version actuelle diffusée par l'éditeur Grimaud ne change pas par rapport à la version de 1961 (édition de cette revue). Certains aimeront ce look plutôt vintage et d'autres détesteront, et préféreront soit des versions plus modernes du même oracle comme celle de Gabriel Sanchez ou encore des oracles créés ces dernières années comme l'oracle des miroirs (disponible ici sur amazon).

Malgré les incohérences évoquées ci-dessus dans l'organisation des cartes, l'oracle reste vraiment opérationnel. Mais que l'on ne s'y trompe pas, s'il est parfaitement adapté à de la pure divination, prédiction, voir même à l’entraînement des capacités de voyance. Selon moi, il n'est aucunement adapté à une approche psychologique de l'art divinatoire. En effet, l'agencement des cartes selon les planètes astrologiques ne fait que modérément sens. Edmond a ordonné son jeu de façon primaire et il l'a profondément polarisé. Cette conception a ôté toute nuance et toute finesse qu'aurait pu avoir le jeu grâce à l'approche planétaire et astrologique. Approche qui pour le coup revêt davantage de la façade ésotérique, que d'une compréhension honnête et profonde du créateur. Mais là encore, mes propos se placent dans l'époque actuelle où la psychanalyse, la psychologie moderne, le développement personnel, le tarot psychologique se sont largement démocratisés. Toutes ces avancées n'existaient pas au temps du mage Edmond. Aussi nous pouvons dire que malgré que l'oracle de Belline ait pris un coup de vieux, il était avant-gardiste pour l'époque. Peut-être même l'est-il encore ? A côté, le populaire et moderne oracle des miroirs reste pour autant bien primaire dans ses thèmes et agrémentés d'illustrations édulcorées.

La pratique divinatoire de l'oracle de Belline peut être menée en faisant abstraction des références aux planètes astrologiques. Je crois que c'est ainsi que beaucoup l'utilisent, se fiant surtout au titre et à l'illustration des cartes. Le lecteur intéressé par la prédiction et la voyance trouvera sans doute un outil sérieux, opérationnel, et étonnamment actuel, dans l'oracle de Belline.

Le pratiquant du tarot psychologique, ayant une démarche de coaching ou de développement personnel pourra ne pas se satisfaire d'un tel outil, par la rapport à la richesse et la densité d'un jeu de tarot. Cependant tout étudiant assidu en cartomancie se doit de s'essayer à tous les jeux fondateurs. L'oracle de Belline fait clairement partie de ses quelques jeux.

"Un oracle opérationnel" Tweet
TYPE D'UTILISATION
  • Prédiction
  • Voyance
POUR
  • Petit format des cartes (oui j'assume !)
  • Titres et illustrations simples
CONTRE
  • Références planétaires très imprécises
NOTES QUALITE MATERIEL
3
/5
Qualité
Emballage
3
/5
Qualité
cartes
2
/5
Note
Artistique
NOTES FACILITE INTERPRETATION
3
/5
Richesse
symbolisme
4
/5
Lisibilité
des cartes
2
/5
Niveau de
Structure
NOTES FACILITE USAGE
4
/5
Facilité
d'utilisation
2
/5
Accessible
aux enfants
4
/5
Intérêt pour
l'étude
NOTE GLOBALE
3.0 / 5
OU LE TROUVER ?

Commentaires