Signification et interprétation du Chariot

alternative
INTRODUCTION
Le Chariot du Tarot est une carte qui met l'accent sur le contrôle, la volonté et la détermination pour atteindre ses objectifs. Elle symbolise un voyage vers le succès et met en évidence la nécessité de trouver l'équilibre entre des forces contraires pour avancer avec succès. Le Chariot encourage à faire preuve de courage et de force intérieure pour surmonter les obstacles et les défis de la vie. C'est une carte d'engagement total, soulignant que le consultant est prêt à tout pour atteindre ses objectifs et réussir.

L'inspiration

Le cariot et les défilés dans l'histoire humaine

L'inspiration
Relief temple Abu Simbel

La carte du Chariot nous transporte à travers les âges, où le char, avec ses chevaux, son conducteur et son archer, était l’ultime machine de guerre.

Pendant plus de 2000 ans, du bronze à l’âge du fer, les chars étaient des unités coordonnées sur les champs de bataille. Nous connaissons bien la célèbre bataille de Ramsès II contre les Hittites au neuvième siècle avant Jésus-Christ. Cependant, Alexandre le Grand mit fin à l’ère du char de guerre lorsque sa cavalerie mobile fut vaincue par les chars persans.

Dans la Rome antique, les chars devinrent des symboles statuaires, transmis par l’élite lors de cérémonies. Les défilés triomphaux étaient des événements grandioses. Les généraux ou empereurs victorieux paradaient dans les rues, conduisant un char tiré par des chevaux. Richement décoré, ce char symbolisait le pouvoir et la victoire. Le char était tiré par quatre chevaux blancs, entouré de centaines de soldats. Les captifs à haut statut étaient exposés sur des chariots, tandis que d’autres chariots regorgeaient de trésors pillés. Humilier publiquement les vaincus ou les esclaves rappelaient la dualité du triomphe et de la défaite.

Triomphe de César
(Mantegna)

L’œuvre « Triomphe de César » d’Andrea Mantegna illustre cette imagerie. César, couronné, tient une branche de laurier, symbole romain de victoire. Le char lui-même devint un symbole de triomphe et de contrôle, souvent orné d’éléments célestes comme des étoiles, signifiant l'approbation des dieux.


Au Moyen-Âge, les défilés perdirent leur caractère militaire. Les reliques sacrées furent exhibées lors de processions religieuses, protégées par une ombrelle tenue par quatre personnes. L'usage de ces ombrelles rappelle directement celle au-dessus du prince dans la carte du Chariot.

Plus tard, au XVe siècle, les défilés triomphaux atteignirent leur apogée. Alphonse V d’Aragon célébra son entrée à Naples en 1443 avec un défilé conçu pour impressionner par sa richesse et sa splendeur.

L’œuvre littéraire « Parade Triomphale » de Pétrarque influença directement les futurs atouts du tarot. Dans ce poème, six figures allégoriques triomphent les unes sur les autres, comme les cartes numérotées du jeu. Les artistes s’inspirèrent de ces triomphes, les reproduisant dans des tapisseries, des livres illustrés et des fresques murales. L'autre appellation des atouts du Tarot (nommés aussi les "arcanes majeurs" ou "l'arcane majeur" dans le tarot divinatoire) : les "Triomphes", viennent directement de l'oeuvre de Pétrarque.

L’artiste P.C. Lino illustra les six allégories de Pétrarque dans un défilé triomphal sur les côtés d’un coffre de mariage en 1445.


Les premières versions

La genèse de la carte

Les premières versions
Visconti 1
Les premières versions
Visconti 2

Le jeu de triomphi s’inspire des parades triomphales du XIVe et XVe siècle. Les premières cartes de char, peintes à la main, étaient commandées par les dirigeants de Milan. La carte de triomphi du célèbre Visconti Sforza représente Bianca Maria Visconti, fille du duc de Milan, épousant le condottier Francisco Sforza.

Le Chariot suit la carte des Amants, et peut rappeler l'allégorie de la chasteté triomphant de l’amour dans le défilé littéraire de Pétrarque. Certains interprètent donc cette carte comme le triomphe de la chasteté, mais la femme tinant un sceptre et les symboles héraldiques Visconti (colombe et rayon de soleil) montre davantage comment Visconti domine Milan. Dix ans après leur mariage, Bianca et Francisco Sforza commandent un autre tarot luxueux sur feuille d’or. Les deux chevaux ailés symbolisent la renommée.

Sforza
Charles VI

La carte d'Alessandro Sforza, avec un chariot face à face, montre des chevaux dont les corps se tournent l’un vers l’autre. Le char est partiellement couvert, le conducteur tient globe et épée, et son chapeau rouge est typique de l’époque.

La carte Charles VI, provenant du même atelier, présente un chapeau rouge similaire à la carte d'Alessandro Sforza, mais avec une hache au lieu d’un sceptre. La hache évoque naturellement la compétence guerrière et conquérante du personnage.

Feuille de Rosenwald (1501 - Italie)

Feuille de Rosenwald (1501 - Italie)

Cette carte préfigure de ce que va devenir le Chariot dans le tarot de Marseille car le char se trouve être carré et le conducteur tient un orbe et une épée. Tout son corps est visible exactement comme dans le tarot de Marseille. Il y a une différence malgré tout, le char n'a pas d'ombrelle.

Tarot anonyme de Paris (1615)

Tarot anonyme de Paris (1615)
Tarot Paris
Tarot anonyme de Paris (1615)
Tarot Catelin Geoffroy

En France, on n'a pas adopté tout de suite le char vu de face avec un prince se tenant debout. Par exemple, dans le tarot anonyme de Paris, on voit davantage un char adapté à la promenade dans un parc car le char est tiré par des signes.

Dans la carte du chariot de Catelin Geoffroy, un vieil homme déprimé tient un bouquet de fleurs à la place du prince. Il est assis sur un trône courbe sur un podium exposé à la foule. Les chevaux sont rouges et blancs et un valet lutte pour contrôler les chevaux.

Le Tarot de Marseille

Jean Noblet (1650) - Type I -

Le Tarot de Marseille

Dans le Tarot de Marseille, le chariot est représenté de face, avec un prince debout, visible jusqu’à la taille. Il tient un sceptre et une couronne. Les chevaux, quant à eux, ne semblent pas forcément aller dans la même direction. Cette image du chariot est restée pratiquement inchangée jusqu’à aujourd’hui.

À noter que dès les premières versions du chariot dans la tradition dite de Marseille, le bouclier à l’avant comportait les initiales du graveur ou de l’éditeur.

L’absence des rênes, tenues par le personnage, a suscité de nombreuses interprétations dans l’usage divinatoire du tarot. Certains disent que le prince commande les chevaux par sa simple volonté et son esprit. Pourtant, j’ai une interprétation différente : le prince ne contrôle tout simplement pas son chariot. Ce sont bien les chevaux qui le dirigent, allant là où ils ont envie d’aller, contre la volonté du prince. Bref, le personnage agit davantage selon ses désirs et ses impulsions que selon la raison et la sagesse.

Pierre Madenié (1709) - Type II -

Pierre Madenié (1709) - Type II -

Une des différences notables, dans la forme canonique du Tarot de Marseille, entre les type I et les types II est la forme de l'ombrelle dans la carte du Chariot. L'ombrelle au dessus du prince, est dentelée pour les types I, et elle est tendue et serrée par des noeuds dans les type II. A ce jour, je n'ai pas d'informations précises expliquant ce changement. Est-ce simplement une mode décorative qui a changé entre le XVIIe et XVIIIe siècle ? Ou ce changement avait une signification plus profonde et initiatique pour les maîtres cartiers en commençant par Pierre Madenié ?

La carte heuristique

La carte heuristique
optimisée pour un écran large

Le Tarot Rider-Waite-Smith (1910)

Le Tarot Rider-Waite-Smith (1910)

L’occultiste Eliphas Lévi, dans son ouvrage “La Magie Transcendantale” publié en 1855, parle d'un char tiré par deux sphinx : l’un noir et l’autre blanc. Cette vision a ensuite été reprise par Oswald Wirth, qui a créé un Chariot presque identique à la description de Lévi. Plus tard, Arthur Edward Waite s’est inspiré des représentations de Wirth pour concevoir sa propre carte du Chariot.

Contrairement à Wirth, Waite représente le Chariot tiré par des sphinx complets. Le conducteur, au lieu d’une couronne royale, porte une couronne de laurier, symbole des honneurs terrestres, surmontée d’une étoile d’or. Les roues du chariot sont massives et orientées vers l’avant, ce qui la distingue nettement des versions traditionnelles du Tarot de Marseille. Derrière le prince et son chariot, on voit une ville fortifiée à l’horizon.

Waite conserve certains éléments de Wirth, comme le globe ailé et le Lingam dans le bouclier du chariot. Cependant, il ne les mentionne pas explicitement dans son livre. Peut-être les considère-t-il simplement comme des éléments de conception plutôt que des symboles significatifs.

La carte heuristique

La carte heuristique
optimisée pour un écran large

Les versions modernes

Le Cancer Exotic Tarot

Les versions modernes

Je dois avouer que cette carte ne m’enthousiasme pas particulièrement. Cependant, elle me permet d’aborder un sujet rarement évoqué : la représentation du Chariot par Arthur Edward Waite. Dans le Tarot Exotique Cancer, le char est conduit par une femme et tiré par deux hommes masqués. Cette inversion totale par rapport au choix de Waite m'interpelle.

Dans le Tarot de Marseille traditionnel, ce sont des chevaux qui tirent le chariot. Mais dans la version Rider-Waite-Smith, ce sont deux sphinx à l’allure féminine. Le prince, quant à lui, soumet ces deux figures féminines à sa volonté. Cette représentation, bien que liée à son contexte historique, soulève des questions. Dans notre époque moderne, où la voix des femmes résonne plus fort que jamais, cette image masculine dominante me semble décalée.

Je m’étonne que cette représentation ne suscite pas plus de débats parmi les adeptes de la cartomancie, majoritairement des femmes. Surtout lorsque des tarots militants, comme le tarot Cancer Exotic ou d'autres, célèbrent la puissance féminine. Ce dernier renverse la tendance en montrant une femme dominant deux hommes, il faut reconnaître que nous passons d’un extrême à l’autre.

Les maîtres-quartiers de la Renaissance étaient avant-gardistes et féministes pour leur époque. Ils considéraient l’homme et la femme comme égaux en droit, mais aussi complémentaires. La réalisation de l’homme passait par sa transcendance avec la femme. Cette vision s’opposait aux valeurs de l’Église, qui avait longtemps diabolisé le corps féminin et soumis les femmes à l’autorité masculine.

Ainsi les cartes les plus négatives, comme le Pendu ou le Diable, mettent en scène des figures masculines. En revanche, les cartes positives, comme la Force, la Tempérance, l’Étoile et le Monde, célèbrent la féminité. Le Tarot de Marseille de Jean Noblet, par exemple, juxtapose un homme et une femme dans la carte du Soleil, évoquant l’intégration de l’anima et de l’animus selon la théorie de Carl Jung. Ainsi dans le Tarot de Marseille, le Chariot représente un monde encore marqué par la masculinité dominatrice. Mais à la fin du voyage du Fou, c’est la carte du Monde, avec une femme au centre des éléments sacrés, qui offre l’illumination et la réalisation ultime.

Le Tarot de la forêt enchantée (The Wild Wood Tarot)

Le Tarot de la forêt enchantée (The Wild Wood Tarot)

Ce qui me séduit d’emblée dans cette image, c’est la mise en avant d’une figure féminine. Malgré le nom “l’Archer,” l’élégance, le visage et la silhouette du personnage me font dire qu’il s’agit d’une femme. Comparée à la représentation précédente du Chariot dans le tarot Cancer Exotic, celle-ci me paraît plus authentique.

L’archer, en bandant son arc et prêt à décocher sa flèche, est entièrement tourné vers un but. Tout comme il vise sa cible, il incarne une belle alternative au symbolisme traditionnel de la carte. Le conducteur du Chariot, le prince, est lui aussi focalisé sur un objectif premier. Cependant, l’archer introduit une contrepartie : cette concentration extrême peut parfois nous aveugler. Nos décisions risquent alors de manquer de lucidité et d’équilibre, car nous négligeons le contexte global.

Le Chariot, dans cette représentation, symbolise un engagement total envers un but précis. Mais attention aux excès ! Trop de focalisation peut nous priver de la vision d’autres éléments essentiels. Trouver l’équilibre entre la détermination et la prise en compte du contexte est la clé. Comme l’archer, nous devons viser juste sans perdre de vue l’ensemble du paysage.

Le Sasuraibito Tarot

Le Sasuraibito Tarot

Comme toujours, le Sasuraibito Tarot nous offre une image qui, sans être abstraite, reste relativement simple. Cette fois-ci, c’est celle d’un cheval en pleine fureur. Mon avis ? Cette représentation évoque puissamment la carte du Chariot, même si elle peut être interprétée sous un angle négatif.

Le cheval presque enragé, sauvage et incontrôlable, incarne l’aspect sombre du Chariot. Dans une interprétation négative, cet engagement total peut se transformer en une course effrénée où nous perdons le contrôle des événements. Tout comme ce cheval, nous risquons de devenir furieux et violents, envers les autres, et aussi envers nous-mêmes (en nous imposant une véritable calvaire). Nous nous obstinons à suivre une voie qui peut satisfaire nos désirs, mais qui ne comble pas nos besoins profonds. Lorsque nous nous écoutons moins, lorsque nous ignorons nos besoins intérieurs, nous perdons notre équilibre. Le Chariot, dans sa symbolique, nous rappelle que l’engagement total doit s’accompagner d’une écoute attentive de soi. Sinon, nous risquons de galoper vers un but qui ne nous apportera pas le véritable apaisement.

Le Deviant Moon Tarot

Le Deviant Moon Tarot

Dans cette carte, qui semble offrir une représentation plutôt sombre du Chariot, je décèle plusieurs éléments intrigants.

L’Armure : L’aspect fortement armuré du chariot évoque un personnage prêt au combat, sans nécessairement être un guerrier. Le casque, orné de dents menaçantes, semble prêt à mordre quiconque oserait s’opposer à lui.

Les Cornes et les Cheminées : Les cornes du casque, si je comprends bien l’intention du créateur, évoquent des cheminées. La fumée qui s’en échappe pourrait corroborer les hautes cheminées en arrière-plan. Cette image reflète l’idée d’un engagement total, mais aussi d’une colère intérieure. Le conducteur du chariot bouillonne, se consume de l’intérieur, tentant de se maîtriser malgré les événements tumultueux qui l’assaillent. Comme si son âme brûlait, il ronge son frein, cherchant à se préserver malgré les tourments extérieurs.

La Roue du Tricycle : Enfin, la petite roue du chariot, presque comme celle d’un tricycle, attire mon attention. Peut-être n’était-ce pas l’intention première de l’auteur, mais cela évoque avec justesse le comportement infantile du conducteur. Refusant tout compromis, il manque de la maturité attendue d’un adulte responsable.

En somme, le Deviant Moon Tarot nous invite à explorer la dualité entre la force extérieure et l’intériorité.

Le Tarot of the New Vision

Le Tarot of the New Vision

Le Tarot de la Nouvelle Vision propose une perspective unique sur les scènes traditionnelles du tarot. Les cartes de ce tarot dressent l’envers du décor, découvrant ce qui se cache derrière les images familières. Bien que le concept ne m’enthousiasme pas particulièrement, certaines cartes retiennent mon attention, notamment la carte du Chariot.

L’auteur a choisi de représenter deux personnages enchaînés à l’arrière du chariot. Cette vision évoque le passé historique des défilés romains, où les généraux et les empereurs paradaient avec des personnages attachés derrière eux. Cette perspective est pertinente, même si je m’interroge sur la présence de chapeaux pharaoniques sur la tête de ces esclaves. Ont le sait, les pyramides ont été construites par des ouvriers plutôt que des esclaves, malgré la pénibilité de leurs tâches bien sûr.

Nous sommes souvent esclaves de nos désirs : domination, possession, conquête. Ces attachements nous empêchent de libérer notre véritable potentiel. Le chariot devient ainsi le reflet de nos luttes intérieures, où la quête de pouvoir peut nous aveugler.

En somme, le Tarot de la Nouvelle Vision nous invite à regarder au-delà des apparences, à questionner nos désirs profonds et à trouver l’équilibre entre ambition et libération.

alternative
Un PDF gratuit à imprimer, à découper, et à plier !

Des mots-clés pour les 78 cartes pour le Tarot de Marseille et le Rider-Waite-Smith, à glisser dans votre deck favori. Vos dépliants toujours avec vous, à portée de main, pour vos guider dans vos tirages. Grâce à eux, vos interprétations gagnent en richesse et en finesse.

Ce qu'est la carte : Volonté, Engagement, Conquête

La quête audacieuse : la route vers la victoire personnelle

Aspects Positifs

  • Détermination et Volonté : Cette carte souligne l’importance de la détermination et d’une volonté forte pour guider son chemin et atteindre ses objectifs. Le contrôle du conducteur sur le chariot symbolise la maîtrise de son propre destin.
  • Contrôle et Maîtrise : Le Chariot signifie le contrôle sur des forces opposées, qu’elles soient internes ou externes. La capacité de diriger le chariot sans rêne visible, comme dans le Tarot de Marseille, suggère un contrôle et une maîtrise intérieure. Attention ce même aspect (absence de rênes) peut être perçu comme une absence de maîtrise (cf. aspects négatifs) !
  • Progrès et Mouvements : Les roues et les mouvements vers l’avant du chariot symbolisent que le consultant est sur la bonne voie et fait des avancées significatives vers ses objectifs.
  • Confiance et Assurance : La carte suggère un haut niveau de confiance en soi et d’assurance dans ses capacités. Le regard de face du conducteur représente une vision claire et une confiance dans l’avenir.
  • Succès par l’Effort : Le Chariot indique que le succès est obtenu grâce au travail acharné et à l’effort. Les créatures tirant le chariot symbolisent les forces qui doivent être maîtrisées et dirigées vers un objectif commun.

Aspects Négatifs

  • Manque de Contrôle : Lorsque le Chariot est inversé ou mal accepté, il peut indiquer un manque de contrôle ou de direction. Des forces opposées tirent le consultant dans des directions différentes.
  • Agressivité et Arrogance : La nature impétueuse du mouvement du chariot peut suggérer de l’agressivité ou de l’arrogance. Le consultant pourrait pousser trop fort ou adopter une approche extrêmement autoritaire.
  • Obstacles et Retards : Les défis auxquels fait face le conducteur peuvent indiquer des obstacles et des retards sur le chemin du consultant. Il doit rester vigilant et persévérer.
  • Entêtement : Le conducteur peut avoir des oeillères comme les chevaux, et peut s'enliser dans une situation sans avenir, poursuivant un objectif vain. Son engagement total peut devenir un supplice sans même qu'il s'en rende compte.

Ce que n'est pas la carte : Le Chariot ne représente pas le triomphe ou le succès

Je comprends que déclarer que le Chariot ne symbolise pas la gloire peut sembler provocateur, car à première vue, cette carte est souvent associée au triomphe. Cependant, dans la perspective des maîtres cartiers français, certains éléments révèlent un paradoxe intéressant.

Tout d’abord, observons le prince sur le chariot. Il ne tient pas les rênes, ce qui suggère qu’il n’a pas un contrôle absolu sur sa direction. De plus, les deux chevaux semblent se diriger vers des destinations différentes, créant une tension. La main du prince posée sur sa hanche indique peut-être un manque de maîtrise ou une désinvolture. Malgré son apparence confiante, il ne semble pas totalement maître de lui-même ni de la trajectoire qu’il emprunte.

Dans le contexte du voyage du fou, le Chariot occupe la septième position, bien loin de la position ultime (la carte 21 LE MONDE ) qui représente le succès absolu. Cette position intermédiaire nous invite à réfléchir sur le sens profond de cette carte. Peut-être s’agit-il seulement d’un succès éphémère ou partiel ? En observant sa place dans le parcours du fou, nous constatons qu’elle précède la carte de la Justice. Celle-ci évoque la récolte des fruits semés et les conséquences de nos actions.

Ainsi, le Chariot nous parle davantage du chemin que nous empruntons pour atteindre nos objectifs. Le comportement du prince, sa main nonchalante sur la hanche plutôt que tenant les rênes, et les chevaux aux directions opposées, tout cela nous rappelle que le succès ne dépend pas seulement de la force et de la vitesse avec lesquelles nous avançons, mais aussi de notre comportement sur ce chemin. La Justice qui suit le Chariot, n’est pas divine, mais humaine et arbitraire. Aussi la Justice aura vite fait de reprocher au prince du Chariot son comportement de conquête, d'accaparement, ou tout autre manquement. Ne pas oublier que la balance de la Justice est penchée, son jugement n'est donc ni neutre, ni équilibré, mais clairement intéressé comme le sont les hommes.

En somme, le Chariot nous enseigne que la détermination, la persévérance sont essentielles pour avancer vers nos buts, même si le succès absolu reste à atteindre. Le Chariot commence déjà à nous parler de la maîtrise de soi, message emblématique de la carte 11 - FORCE qui va venir.

Les mots clés

Interprétation Symbolique
Sens endroit (Positif) Effort, dynamisme, action, ardeur, détermination, avancement, mobilité, déplacement, assurance, propagande
Sens envers (Négatif) Précipitation, dispersion, dirigisme, entêtement, acharnement, suractivité, risques inutiles, manque de contrôle
Interprétation Psychologique
Sens endroit (Positif) Combatif, conquérant, charismatique, indépendant, passionné, focalisé, constant, tenace
Sens envers (Négatif) Imprudent, disproportionné, opportuniste, arriviste, colérique, violent
Conseil
Réussis par le travail. Va de l'avant. Mets-toi sur des rails. Entreprend avec passion. Dépasse les obstacles. Cependant tiens les rênes et garde le contrôle
Interprétation Thématique
Amour Coup de foudre. Passion sans lendemain. Rencontre éphémère. Reconquête de l'être aimé. Couple partageant un même objectif
Travail Travail assidu récompensé par une promotion (ou non). Leardership. Implication dans un projet sans visibilité. Déplacements fréquents. Surmenage
Argent Succès dans les affaires. Récupération urgente de ses profits. Dégringolade des bénéfices à venir
Famille / Amitiés Echanges intenses. Union autour d'une envie ou d'un projet commun. Tensions ou colère. Agenda de ministre. Vie rythmée sans repos
Santé Très bonne vitalité. Volonté de guérir. Pratique intensive du sport. Absence d'écoute de son corps. Suractivité
Divination / Prédictif
Qui ? Une personne jeune et fougueuse. Un individu sanguin et égocentrique. Un chef. Un conducteur
Où ? Sur l'autoroute. Dans un moyen de transport. Dans un lieu sportif. Sur une chaine de montage
Quand ? Lors d'un déplacement. Lors d'un événement sportif. Lors d'un projet ou d'un travail passionné
Comment ? En ne se posant plus de questions. En allant à fond. En écoutant que soi. En restant focalisé sur l'objectif

Pour aller plus loin, poursuivez votre lecture avec ...

Commentaires

Abonnez-vous à la newsletter :