Signification et interprétation de l’Empereur

alternative
INTRODUCTION
L'Empereur du Tarot est une carte qui incarne l'autorité, la force et la stabilité. Elle invite à exercer un leadership équilibré, à établir des fondations solides et à prendre des décisions éclairées dans la vie du consultant. Cette carte souligne l'importance de la discipline, de l'organisation et de l'application pratique des idées pour atteindre le succès. Elle peut également représenter une figure paternelle bienveillante, rappelant le soutien et la protection nécessaires pour progresser dans la vie.

Les premières versions

La genèse de la carte

Les premières versions
Décret de Gratien
Les premières versions
Richard II roi d'Angleterre

Charlemagne, couronné empereur en 800, est souvent représenté comme un souverain puissant et majestueux. Dans les illustrations médiévales, il est fréquemment vêtu d'une armure ou d'un manteau royal, portant une couronne et tenant un sceptre, symbole de son pouvoir et de son autorité sur le royaume des Francs et sur l'Empire carolingien. Ces attributs renforcent son image de protecteur de la chrétienté et de défenseur de l'ordre. La représentation d'un souverain assis est un symbole universel de stabilité, de pouvoir et de contrôle sur son territoire. Lorsque ses jambes sont croisées, cela peut évoquer une position d'autorité détendue, montrant qu'il est à la fois en contrôle et à l'aise dans son rôle.

La carte de l'Empereur dans le Tarot de Marseille montre un homme mûr, assis sur un trône, tenant un sceptre. Il est vêtu d'une armure, ce qui suggère qu'il est prêt à défendre ce qu'il possède. Son trône est souvent orné de symboles de têtes de bélier, représentant l'énergie et l'initiative. La posture de l'Empereur, droite et imposante, évoque la stabilité, la structure et la fondation. Sa couronne et son sceptre sont des symboles de pouvoir et d'autorité.

Tant Charlemagne que la carte de l'Empereur du Tarot de Marseille incarnent l'autorité, le leadership et la protection. Charlemagne, en tant que souverain historique, a joué un rôle crucial dans la consolidation de l'Europe de l'Ouest et la défense de la chrétienté. D'une manière similaire, la carte de l'Empereur dans le Tarot symbolise la structure, la discipline et la fondation. Les deux figures sont des piliers de stabilité et de force. Cependant, alors que Charlemagne est une figure historique avec des réalisations concrètes, l'Empereur du Tarot est un archétype, représentant des qualités et des idéaux universels de leadership et d'autorité.

Feuille de Rosenwald (1501 - Italie)

Feuille de Rosenwald (1501 - Italie)

Tout comme l'Impératrice, dès les premières versions du tarot, l'Empereur est présent, dans une représentation très classique et à sa position n°4 qui restera définitive.

Tarot anonyme de Paris (1615)

Tarot anonyme de Paris (1615)

Seul le maître cartier du tarot de Paris se permet une variation en représentant l'Empereur debout (tout comme il l'a fait pour l'Impératrice). Il s'agit surtout de représenter le personnage, de manière classique, comme on le faisait dans l'antiquité. Ceci-dit, il est représenté ici avec une armure complète, même si elle semble d'apparat. Le graveur a semble-t-il voulu dépeindre un homme guerrier et conquérant plutôt qu'un politicien gestionnaire. Il est vrai que la construction d'un empire a toujours été faite de conquêtes et d'annexions multiples.

Le Tarot de Marseille

Jean Noblet (1650)

Le Tarot de Marseille

Jean Noblet montre l'Empereur avec un bouclier (comme l'Impératrice), suscitant la même question que pour l'Impératrice : Jean Noblet est-il le premier graveur à avoir dépeint l'Impératrice et l'Empereur avec cet attribut. Avec son blason usé et la main tenant la ceinture, l'Empereur du Tarot de Marseille souligne l'accumulation de l'expérience et des leçons et des compétences que l'on en tire pour asseoir son pouvoir.

L'Empereur du Tarot de Marseille avec son blason qui repose à ses pieds, et non vêtu d'une armure, est davantage associé au père ou à une figure paternelle, soulignant son aspect protecteur et bienveillant.

L'empereur possède aussi un casque et non pas un chapeau, alors qu'il ne porte pas d'armure. Le couvre-chef se prolonge de manière exagérée dans le dos, suggérant une intention particulière du graveur. Il est bien possible que Jean Noblet ait voulu signifier la fragilité ou la faille de l'empereur, incapable de voir venir les coups dans le dos. On peut rapprocher cette vision de l'expression le "talon d'Achille" provenant de la mythologie grecque.

En dernier lieu, de tous les Tarots de Marseille, celui de Jean Noblet est le seul où l'Empereur est tourné à droite. Par la suite ils seront tous tourné à gauche.

Jean Dodal (1701)

Jean Dodal (1701)

La version de Jeand Dodal comporte deux détails atypiques. Le premier est un chiffre 4 gravé devant le visage de l'Empereur. Ce symbole pouvant évoquer la forme d'une équerre (celle du bâtisseur) pourrait simplement rappeler que Jean Dodal a été initié par un maître. Jean Noblet a fait de même en écrivant "LL BATELEUR" au lieu de "LE BATELEUR". Cette volonté de Dodal et de Noblet de montrer leur appartenance à la corporation des maîtres cartiers illustre bien à l'importance du compagnonnage à cet époque. Bien plus qu'une relation entre un maître et son apprenti, le compagnonnage avait ses traditions, codes et rituels et formait une vraie communauté. Plus que transmettre un savoir-faire, les maîtres transmettait aussi une philosophie, un savoir-être. Le Tarot de Marseille en représente la quintessence.

Le deuxième détail est sans aucun doute le collier de l'Empereur en forme de tête d'oie. Son interprétation n'est pas si évidente. La tête d'oie pourrait avoir plusieurs interprétations symboliques. Dans certaines cultures, l'oie est considérée comme un symbole de vigilance et de protection. Elle pourrait aussi représenter la fidélité ou le voyage, car les oies migrent sur de longues distances en restant fidèles à leur groupe. Cependant, il est bien possible que Dodal est voulu faire un lien avec le jeu de l'oie. Il est considéré comme le prototype de nombreux jeux de société de course commerciaux des siècles ultérieurs en Europe. Il a acquis une grande popularité au 16ème siècle. Le jeu est principalement joué en Europe et est considéré comme un divertissement familial. Ce jeu est une allégorie du chemin de la vie, avec ses réussites et ses succès. Il est possible que Dodal est voulu dire aux joueurs de carte, que la série des 22 triomphes était à regarder dans son ensemble comme un véritable parcours spirituel.

La carte heuristique

La carte heuristique
optimisée pour un écran large

Le Tarot Rider-Waite-Smith (1910)

Le Tarot Rider-Waite-Smith (1910)

La carte met davantage l'accent sur le leadership, l'autorité et la maîtrise des éléments matériels. Dans cette version, l'Empereur est également assis sur un trône, mais le trône est orné de têtes de béliers, symbolisant l'énergie et l'initiative. L'Empereur lui-même porte une couronne et une armure, et tient un sceptre et un globe, symbolisant son pouvoir sur le monde matériel. Derrière lui, on peut voir des montagnes, représentant la stabilité et la permanence. La couleur rouge prédominante de sa tenue symbolise l'énergie, la passion et le pouvoir.

La carte heuristique

La carte heuristique
optimisée pour un écran large

Les versions modernes

Le grand tarot universel

Les versions modernes

Bruno De Nys propose un empereur intéressant puisqu'il domine ce qui pourrait être la muraille de chine. Naturellement cette imposante construction rappelle les capacités du personnage à entreprendre et à réussir sur le plan matériel. Cette enceinte immense peut être vu aussi comme une limite pour le personnage, un cadre qu'il ne peut pas dépasser. Cette une représentation convaincante de l'un des aspects paradoxaux de cette carte.

J'aime moins cependant le trône avec un accoudoir à tête de chien, sans doute inspiré de têtes de bélier de la même carte du tarot Rider-Waite-Smith. J'imagine que Bruno de Nys a voulu mettre en avant les aspects de fidélité et de loyauté, symbole du chien, plutôt que l'aspect énergie et d'initiative du bélier. Mais un empereur où même un souverain est-il bien fidèle et loyal ? Ses vassaux sans doute, mais le suzerain lui-même ? Curieux point de vue du cartier. De même, le blason est ici représenté intact, alors que l'aspect usé, troué et cabossé des tarots historiques est tellement porteur de sens, dommage d'avoir abandonné cette idée.

Le Tarot 3ème oeil

Le Tarot 3ème oeil

J'aime ces racines qui s'enfoncent profondément dans le sol, signe d'ancrage de l'Empereur dans la matérialité. J'aime moins les branches nues, comme identiques aux racines, s'élevant de la même manière dans le ciel. L'Empereur n'est pas un homme céleste, il ne poursuit aucun idéal spirituel, il recherche seulement l'expansion matérielle.

J'aime aussi les pousses qui émergent du sol. Elles illustrent la manière dont l'Empereur diffuse sa vitalité, assure la providence et protège les siens. Ce symbole est cependant ambigu car il pourrait aussi parfaitement évoquer l'émergence de la vie foisonnante chez l'Impératrice.

Le hibou tout petit dans son trou est intéressant, car il pourrait être l'empereur qui siège dans son arbre, son monde. Il est tellement petit dans la carte, qu'il peut rappeler qu'aussi grande est la gloire de l'Empereur il n'en reste pas moins un homme, fragile et mortel.

La présence du soleil sur l'horizon derrière l'arbre est étrange. Est-il levant ou couchant ? Toujours est-il que l'Empereur représente un homme au sommet de sa gloire, il aurait mieux valu que le soleil soit en plein ciel. D'autres cartes du tarot peuvent mieux évoquer la naissance ou la mort.

Le Cat Tarot

Le Cat Tarot

Le collier du chat est ici très évocateur des limites de l'Empereur, car il est bridé et il ne peut pas sortir de cadre qu'il s'est fixé ou que la société lui a fixé.

Le Mad House Tarot

Le Mad House Tarot

Je ne sais pas si Napoléon est véritablement perçu comme un personnage positif à l'étranger. Même en France, l'homme n'est pas tant glorifié. Si on demande à un Français de citer une bataille du règne de Napoléon ou même une bataille célèbre, il y a de fortes chances qu'il cite la bataille de Waterloo, qui fut la défaite finale de Napoléon Bonaparte. Pourtant le fin stratège a remporté bien des batailles et connu plusieurs coups d'éclats pour conquérir l'Europe. En France, on a même l'expression "c'est la Bérézina" utilisée pour signifier une déroute totale, un désastre ou une situation catastrophique. Elle tire son origine de la Bataille de la Bérézina qui a eu lieu lors de la campagne de Russie.

Dans cette carte, j'aime surtout l'ampoule qui éclaire cet homme paraissant de marbre. Le personnage est en parti figé, sclérosé, et même fissuré. Ainsi sous la gloire véhiculée par le costume, et l'aura de la médaille portée fièrement, se cache un homme comme immobilisé par une camisole. Ses convictions, son amour-propre, sa vanité fissure son être et l'empêche d'évoluer et de se transcender.

Le Fountain Tarot

Le Fountain Tarot

J'aime ce cube que l'homme lève à bout de bras, comme signe de sa victoire, et qui dans le même temps semble être une prison pour lui.

Ce qu'est la carte : Stabilité, Maîtrise, Réalisation matérielle

  • L'Empereur représente l'autorité, la structure et l'ordre dans la vie du consultant.
  • Le monarque est un symbole de leadership et de contrôle avec la capacité de prendre des décisions fermes et éclairées, invitant à assumer ses responsabilités et à exercer son pouvoir de manière équilibrée.
  • Cette carte peut également représenter une figure paternelle dans la vie du consultant, soulignant l'importance du soutien et de la protection.
  • L'Empereur encourage à établir des fondations solides pour atteindre ses objectifs et à mettre en place une structure dans ses entreprises.
  • Il met en avant l'importance de la discipline, de l'organisation et de l'application pratique des idées pour réussir.
  • L'Empereur peut également représenter le besoin de se connecter à son côté masculin, de développer son pouvoir personnel et d'exprimer sa force intérieure.

Ce que n'est pas la carte : L'Empereur n'est pas prospère

Bon, il est vrai qu'un empereur est un personnage imposant qui normalement traduit une réussite sociale c'est incontestable, mais aussi une accumulation de pouvoir et de richesses. Cependant dans le cadre du voyage du fou, l'Empereur n'est qu'à la 4ème position, un long chemin reste à parcourir pour arriver à la 22ème position de la carte du Monde. Aussi l'Empereur reste un personnage solitaire, il n'a pas encore connu l'étape de l'Amoureux. Le monarque est encore en mode survie, il ne s'est pas ouvert au monde. Même si finalement il a fait son trou et sa place, il est resté dans sa bulle. La prospérité, même matérielle, ne vient qu'avec la carte du Chariot où le prince part à la conquête du monde après l'avoir découvert avec l'Amoureux. Et il récoltera enfin ce qu'il aura semé, juste après, avec la carte de la Justice.

L'Empereur maîtrise son savoir-faire, mais il ne fait que reproduire ce qui marche, sans évoluer, sans progresser. Il ne fait que réussir et s'épanouir dans la place qu'on lui a donné, ni plus ni moins. L'Empereur n'est pas un visionnaire, n'a aucune grandeur, juste il maîtrise et applique les normes. Selon moi, la vraie prospérité vient lorsque l'on dépasse ses limites, lorsque l'on va plus loin que les autres, plus loin que la norme. Ainsi la pleine abondance commencera avec le Chariot et se concrétisera avec la Justice.

Les mots clés

Interprétation Symbolique
Sens endroit (Positif) Solidité, réalisme, organisation, concentration, protection, tradition, habitude, commandement, loi, règle, cadre, sécurité, contrôle
Sens envers (Négatif) autorité, lenteur, routine, inadaptabilité, paternalisme, abus de pouvoir, enlisement, conformisme
Interprétation Psychologique
Sens endroit (Positif) Ordonné, faiseur, pragmatique, volontaire, responsable, mature
Sens envers (Négatif) Désorganisé, rigide, intransigeant, intolérant, susceptible, orgueilleux
Conseil
Ais confiance en toi. Fais preuve de logique. Applique les règles. Le résultat vient avec le travail. Commande avec parcimonie. Suis l'adage : une main de fer dans un gant de velours
Interprétation Thématique
Amour Relation solide et durable. Sentiment se développant sur le long terme. Entente rassurante et protectrice (de trop ?). Partenaire possessif
Travail Réussite dans la recherche d'emploi. Succès dans les projets. Poste à responsabilité. Ambiance paternaliste. Hiérarchie rigide
Argent Bénéfices notables à terme. Résultats à hauteur de l'investissement. Garantie ou caution de proches. Placement bloqué ou non arrivé à terme
Famille / Amitiés Relation posée et grandissante. Forte ambiance ou autorité paternelle (excessive ?). Echanges factuels ou normés. Vie de familliale routinière. Carcan famillial
Santé Vie stable et équilibrée. Bon vivant. Alimentation excessive. Besoin de revenir à la réalité. Désir de procréation. Vie quotidienne usante
Divination / Prédictif
Qui ? Un père. Un homme mature. Un homme cartésien et compétent. Un homme de pouvoir. Un patron
Où ? Une entreprise. Une association. A l'armée. Un établissement public ou d'état. Un lieu de pouvoir
Quand ? Une réunion de travail. Un rassemblement politique. Une élection. Pendant un projet ou une mission
Comment ? En faisant ce que l'on a appris. En appliquant le réglement. En prenant la tête ou le leadership. En motivant et en dirigeant l'équipe

Pour aller plus loin, poursuivez votre lecture avec ...

Commentaires

Abonnez-vous à la newsletter :